Rapport d’activité 2018

2018, on parle enfin  de la maltraitance des enfants dans les médias !

Janvier 2018

  • Le Conseil Fédéral vient de rendre public un rapport sur la protection de l’enfance et la nécessité d’une détection précoce des violences dans le cadre de la famille. Dans son message, l’exécutif fédéral dit sa conviction que les violences auxquelles les enfants sont exposés doivent être repérées le plus tôt possible.

Février 2018

  • Un ancien prêtre de 53 ans écope de huit ans et demi de prison pour avoir agressé sexuellement des enfants dans plusieurs pays. Il avait sévi en Suisse.

Mars 2018

  • Un père de famille vaudois est accusé d’avoir commis des viols sur ses enfants pendant douze années. Cette affaire de mœurs concerne une fratrie de huit. Le Parquet vaudois requiert 16 ans de prison ferme contre lui et 36 mois dont six ferme pour la mère.

Mai 2018

  • Lausanne: cinq ans de prison requis pour la nounou qui a abusé sexuellement d’un garçon pendant 3 ans
  • Les cas de maltraitance d’enfants recensés par les cliniques pédiatriques ont augmenté de près de 10% en 2017 en Suisse. 84 % des auteurs de ces mauvais traitements sont des membres de la famille.

          38%: La négligence

          26% : La maltraitance physique

          20% : La maltraitance psychique.

          16%: Les abus sexuels

80% des victimes d’abus sexuels sont des filles et 83% des auteurs sont des hommes.

Parmi les victimes de la maltraitance, la répartition des sexes est restée stable en 2017: 56% de filles et 44% de garçons. Les enfants en bas âge constituent la principale catégorie de victimes: 46% ont moins de 6 ans et une victime sur six a moins d’un an.

L’an dernier, trois enfants sont morts des suites de mauvais traitements. Ils avaient moins d’un an.

Juin 2018

  • Chaque année en Suisse, des dizaines de milliers d’enfants sont témoins ou victimes de violences physiques ou psychologiques, de négligence ou d’abus sexuel. Entre 30’000 et 50’000 de ces jeunes entrent en contact avec une organisation de soutien, selon une étude.

Ces chiffres représentent entre 2% et 3,3% des enfants de Suisse, précise la Fondation UBS Optimus dans sa dernière étude sur la                       maltraitance des enfants.

Août 2018

  • Un nouveau scandale éclabousse l’Eglise catholique américaine. Au moins mille enfants auraient été victimes d’abus sexuels.
  • Le pape François a condamné lundi «avec force les atrocités» commises en Pennsylvanie sur plus de 1000 enfants par des centaines de prêtres pendant des décennies.

Octobre 2018

  • Chargé d’enquêter sur les dysfonctionnements qui ont permis à un père d’abuser de ses enfants durant des années, Claude Rouiller a présenté lundi un rapport très sévère envers les services vaudois concernés. “Ces enfants ont été conduits à l’abîme par l’incurie du fonctionnement de l’autorité qui dispose pourtant de tous les moyens légaux d’agir” . Il ressort de son rapport que les mesures prises par le Service de protection de la jeunesse et la Justice de paix n’ont pas permis de détecter la gravité de la situation et d’agir en conséquence.
  • Dès le 1er janvier 2019, les pédophiles condamnés ne pourront plus travailler avec des enfants. Ainsi en a décidé le Conseil fédéral.
  • Après l’affaire du père abuseur dans le canton de Vaud, une nouvelle commission interdisciplinaire d’éthique et de protection des enfants (CIEP) voit le jour. Elle fait partie du plan d’action lancé par Cesla Amarelle et devrait être opérationnelle dès janvier 2019.

Présidé par Jean Zermatten, ancien président du Tribunal cantonal valaisan des mineurs et fondateur de l’Institut international des droits de l’enfant, cet organe consultatif doit permettre de faire face à des situations d’une grande complexité. La direction du Service de protection de la jeunesse (SPJ) pourra notamment le solliciter dans des cas présentant un danger grave pour la sécurité et l’intégrité de l’enfant.

Novembre 2018

  • La violence domestique tue une personne tous les 15 jours en Suisse.

Pour rappel : une cinquième forme de maltraitance a été reconnue officiellement : Enfants témoins de violences conjugales.

 

Rappel des buts de l’Association

En 2005 lorsque l’Association 1,2,3…Soleil a été fondée, nous nous sommes fixé un seul et unique but : parler, je dirais oser parler de la maltraitance des enfants en informant la population de ce problème de santé publique. C’est à travers la communication et la sensibilisation qu’on peut d’une part réduire le plus grand nombre de victimes et d’autre part permettre aux auteurs de reconnaître leurs comportements inadaptés.

Jeu

Nous avons pu offrir en 2018 plus de 115 représentations du jeu-spectacle 1,2,3 … Soleil, ce sont plus de 2’500 élèves qui ont pu en bénéficier dans 6 cantons de Suisse romande.

Fabienne Reinhardt, animatrice du jeu depuis 2 ans a décidé de nous quitter pour d’autres horizons professionnels.

Pour la remplacer, nous avons le plaisir d’accueillir Giliane Bussy qui commencera les animations début 2019.

Evaluation du jeu-spectacle

Le Président d’Honneur de notre Association, Monsieur Jean Zermatten, ainsi que les membres de notre Comité Scientifique dont il fait également partie, nous ont recommandé de procéder à une évaluation approfondie du jeu-spectacle 1,2,3 … Soleil.

Le but est d’évaluer les objectifs de sensibilisation que nous nous sommes fixés et vérifier qu’ils soient atteints.

Dans cette optique, nous avons mandaté la Haute Ecole de Travail Social de Sierre (HES-SO Valais) pour nous accompagner dans cette démarche, qui sera essentiellement mise en œuvre au moyen de questionnaires adressés aux élèves concernés, à leur enseignant principal, ainsi qu’à certains parents. Ces questionnaires sont totalement anonymes et confidentiels et ne serviront qu’à l’évaluation.

Les résultats de cette étude sont attendus pour fin 2019.

Je remercie très chaleureusement Jean-Claude Sperisen pour le temps et l’énergie consacrée à la mise en place et au suivi de ce projet.

Événements

Notre Association a été invitée dans plusieurs manifestations ou a été la bénéficiaire de dons suite à des actions très diverses et originales :

  • Vernissage de l’exposition de Paul Estier. La vente d’une sculpture appelée “3 petits Soleils”  spécialement créée pour l’Association a été vendue aux enchères pour la somme de CHF 1’400.

http://www.paulestier.ch

  • Swiss Classic British Car Meeting à Morges. Evénement rassemblant plus de 25’000 personnes. Nous avons réalisé une compagne de sensibilisation lors de cette manifestation en offrant des ballons et des cafés.
  • Nous avons participé à deux Afterwork organisé en collaboration avec « Violence, que faire ? » association active dans la lutte contre la violence domestique faite aux femmes. Le but est d’agrandir notre réseau, échanger des idées et éventuellement créer des projets communs.
  • Nous continuons notre collaboration avec la FRAPEV avec le concept T’as où l’Respect.

En février à Vollèges, octobre à Monthey et en novembre à Vionnaz.

http://www.frapev.ch

  • Nous avons été les bénéficiaires de l’action Sapin du Coeur chez Manor à Vevey du 10 au 22 décembre.

Jean-Marc Richard a été le parrain de cette action pour le lancement le 10 décembre.

Claude Nicollier, Sergei Aschwanden et Paul Estier nous ont fait l’honneur d’être présents sur notre stand pour quelques heures.

 

Isabelle et Joël, nos comédiens ont animé le jeu pour les enfants et les parents.

Grâce à cette action de communication et de sensibilisation, nous avons récolté la somme de CHF 10’000.

  • En décembre à Lausanne se tenait l’action Cœur à Cœur contre l’enfance maltraitée. Organisée par la TSR, nous avons été contactés par la production pour le tournage d’une séquence du jeu pour l’émission «  La Puce à l’Oreille « consacrée à ce sujet.

L’émission a été diffusée le 20 décembre sur la TSR et un reportage de plus de 5 minutes a été consacré à notre Association et au jeu.

https://www.rts.ch/play/tv/la-puce-a-loreille/video/puce-de- nol?id=10090525&station=a9e7621504c6959e35c3ecbe7f6bed0446cdf8da

Tous ces événements nous permettent de parler de notre cause et d’atteindre un public très varié et dans de nombreuses situations d’écouter et d’orienter les personnes en souffrance vers des professionnelles.

Administratif

L’OSEO Vaud nous met toujours à disposition une secrétaire pour nous épauler dans nos tâches administratives. Nous avons donc accueilli en 2018 Eliszabeth Gil Rivero, Patricia Bruguier, Silvana Corvaglia, Alsion Durussel et Florjetë Krasniqi.

Conclusion

L’Association existe maintenant depuis 13 ans et nous pouvons être fiers de tout ce que nous avons accompli.

Nous avons pu offrir plus de 650 représentations du jeu-spectacle et ainsi touché directement plus de 13’ooo écoliers de Suisse romande.

Comme je l’ai dit en préambule, l’actualité, les médias, le gouvernement, l’église, commence peu à peu à parler, dénoncer et surtout prendre conscience de l’ampleur du problème et des conséquences sur notre société. Grâce à la libération de la parole des victimes, plus personne ne peut fermer les yeux et ignorer leurs souffrances.

Heureusement ou malheureusement … grâce à cette actualité, de plus en plus de donateurs, clubs services, entreprises ou simples particuliers sont sensibles à la cause que nous défendons et nous apportent leurs soutiens financiers.

En conclusion, je n’aurais qu’un seul mot :  MERCI !

  • A tous les membres du comité et les membres l’Association pour leur disponibilité, leur motivation et engagement.
  • A nos 3 animateurs qui nous permettent d’offrir le jeu aux écoliers romands
  • A nos sponsors et donateurs pour leur soutien financier
  • A tous ceux qui nous font confiance et nous soutiennent depuis 2005

 

Patricia Petoud Sommer

Présidente

Corsy, le 8 mai 2019

AG Association 1,2,3 … Soleil